Marie-Christine Gogo girl in Black club – part 3

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Marie-Christine Gogo girl in Black club – part 3(Voir chapitre 1 et 2 en anglais)…La semaine suivante, hamed viens me chercher à la maison, car mes parents lui font confiance, il leur dit “on va passer l’aprés-midi à la piscine !” on part avec la voiture d’Hamed qui roule jusqu’à la banlieu du Caire, il s’arrête devant un bidonville et va parler avec un groupe de jeunes arabes qui attendent à l’entrée.Hamed revient à la voiture et me dit “Mohamed veut que l’on fasse de la publicitée pour son Club dans ce quartier où il y a beaucoup de voyous qui gagnent beaucoup d’argent, t’inquiéte pas Mohamed les connaît !”, il me demande ensuite de me déshabiller entièrement dans la voiture et de mettre un tee-shirt blanc où il y a écrit en grosse lettre rouge “BAMBOO CLUB Sexy show” avec l’adresse du Club (le tee-shirt descend juste en dessous de mes fesses, il est trés échancré devant et sous les bras où on aperçoit mes seins sur les côtés)…je dois ensuite me chausser pied nus dans mes tennis blanches Nike sans lacets car Hamed les à enlevés pour que je sois plus sexy…pendant ce temps les jeunes arabes se sont rapprochés et me regardent intensément, en silence, à travers les vitres de la voiture…je pense qu’ils n’ont jamais vu de filles blanches habillé aussi sexy d’aussi près, je ne sait pas où regarder, partout des visages vicieux collés aux vitres essayent de voir mon corps…Hamed s’amuse de mon ambarras et me demande de me maquiller les joues avec du rose, ensuite je dois mettre du rouge sur les lévres, ensuite tendre mes lévres rouges comme pour embrasser en regardant chaque garçons…je sent l’excitation des jeunes arabes…ensuite Hamed me demande de mettre du rouge sur les têtons, ensuite le dois relever le tee-shirt pour mettre du rouge sur mon vagin, puis sur la raie du cul pour les rendre plus visibles…sous les regards humiliants de tous ces jeunes de mon âge qui me considérent maintenant comme une pute des bas quartiers, et ils ont raison car je dois prendre des positions trés vulgaires pour me mettre du rouge à lévres sur le vagin et la raie du cul avec le miroir du pare-soleil de la voiture…Quand j’ai enfin fini de me maquiller, Hamed me donne un paquet d’invitations gratuites et me dit “tu dois les donner aux hommes pauvres, mendiants, ivrognes, handicapès et vieux du quartier car c’est pour une aprés-midi de charité au Club, on ne part pas du quartier tant que tu ne les as pas toutes distribuées ! allez au bouleau et n’oublie pas de sourire tout le temps, je te surveille !!!” je regarde les invitations, il y en a une cinquantaine je sens l’angoisse m’envahir, car je vais devoir rester trés longtemps quasiment nue dans ce quartier infect et sombre…Je sort de la voiture et j’entre dans les ruelles du bidonville, Hamed est devant moi pour me montrer le chemin, les jeunes arabes sont autour de moi, je sent leurs mains qui me touchent les fesses, une puis deux, puis quatres en même temps qui me malaxent chaque fesse et les écartent pour voir mon trou du cul…ils deviennent de plus en plus vulgaires il me traitent de “Pute de caniveau” “Truie a engrosser” ect., un jeune se met derrière moi et avec ses deux mains passées à l’intérieur de mon tee-shirt me serre les seins avec force…j’ai du mal à marcher avec ce jeune arabe collé dans mon dos avec sa bite qui se frotte à moi…Je décide de leur demander où je pourrais trouver des hommes pauvres dans le quartier, un me répond “dans la petite rue à droite !” je ne vois plus Hamed qui est devant car je suis entraîné par cette bande de jeunes dans une petite rue avec le sol en terre et l’eau qui s’écoule au centre…aprés avoir marché longtemps, tout le temps tripoté par les mains des jeunes arabes qui se relayaient pour explorer mon anatomie à tel point que je ne sentait plus mes seins, mes fesses et mon trou du cul où il y avait en permanence un doigt enfoncé a l’intérieur…je les entendais faire des concours pour les enfoncer le plus possible…certaines fois j’étais soulevée du sol, et obligée de sourire comme si j’aimait cela…afin qu’ils puissent continuer à humilier devant tout le monde une fille blanche bien éduquée et instruite…enfin on arrive devant une palissade de chantier, on entre dans l’immeuble en construction et un jeune qui est le chef de la bande parle avec les autres, ensuite il entre avec moi dans la cabanne du chantier, il me dit “on va rassembler tous les ouvriers et tu dois les motiver pour qu’ils payent 20 guinehpour passer 3 minutes avec toi, pour 40 ils ont droit à 6 minutes, tu pourra donner les invitations en même temps, c’est un ordre sarıyer escort de Hamed OK ?” je répond “d’accord si Hamed le veux…et en 3 mn ils ne pourrons pas faire grand chose !” …j’entend du bruit devant la cabanne avec des conversations tres actives en arabe où ils parlent d’argent et négocient avec les autres membres du gang…aprés environs un quart d’heure de palabres un membre du gang entre et dit “ils sont prêts mais ils veulent voir et toucher la marchandise avant de payer, qu’esque tu décide ?” le chef dit “OK mais il ne faut pas que cela dure plus de 10 mn, combien sont ils ?” “environs 60″ Le chef dit ” tu leur dit de s’asseoir par terre au fond de la salle et d’attendre !”, ensuite il me dit “tu te met toute nue sans les chaussures et je reviens te chercher ensuite !”…il sort, je me met entiérement nue, j’attend un long moment, mes tétons commensent à pointer à cause du froid (c’est l’hivert et tout est humide car il viens de pleuvoir), je me sent ridicule, toute nue, dans cette cabanne de chantier où il y à juste une petite fenêtre…loin du luxueux appartement de mes parents dans le quartier résidentiel du Caire…je regarde autour de moi, c’est là oû mangent les ouvriers, il y a un paquet de beurre ouvert sur la table avec des mouches dessus,j’en prend sur mes doigts et en met abondamment dans mon trou du cul car il me fait mal a force d’avoir été tripoté par toutes ses mains sales, j’en met aussi beaucoup dans mon vagin et à la raie des fesses pour quelle brille…Enfin le chef revient, il semble trés exité par mon corps d’adolescente trés blanc et il perd son contrôle et devient violent “tient toi droite, reléve la tête, ferme les yeux !” j’attend avec la peur au ventre…et je reçois une énorme paire de jifle sur les joues…voilà dit-il, “maintenant tu retiens ta respiration pour que ton visage reste tout rouge comme une adolescente timide ! “…il ouvre la porte et je me trouve devant une grande salle avec plein d’arabes en djellaba marrons et des turbans sur la tête assis au fond…il me montre un sac de ciment juste devant cette foule sur lequel je dois monter…je marche en essayant de faire bouger mes seins et mes fesses en retenant ma respiration pour avoir l’air intimidée…et je le suis quand je me trouve debout nue comme un vers devant tous ses hommes habillés comme en hiver…je me sent ridicule et insultée par le regard de ces musulmans qui détéstent les femmes aux mauvaises moeurs…j’entend de violentes insultes en arabe, puis la musique de la radio du chantier couvre le bruit et je danse sur place…le Chef du gang crie “Les 5 premiers, vous avez 2 minutes !” 5 hommes se lévent, et se précipitent sur moi, ils me malaxent toute les parties du corps sans ménagement,comme si j’étais un morceau de viande qu’il faut attendrir…les minutes me parraissent interminables ! la Chef de gang hurle ” Continue de danser sale truie infidéle !” plus tard il hurle “les 5 suivants !” excités par ce qu’ils viennent de voir, ils sont plus violents et me considérent comme une “3 trous” qu’il faut remplir et “4 bosses” qu’il faut étirer pour les faire grandir au maximum…c’est pour ça que les 5 suivants m’ont rempli les trous, 1 homme m’a embrassé en forçant au maximum pour mettre sa langue au fond de ma george…c’etait pas un baiser mais sa volonté de pénétrer au plus profond de moi, afin d’essayer de m’étouffer pour prouver sa force aux spectateurs…3 hommes derriére-moi avait mis un doigt dans mon cul et l’ouvraient au maximum en face les spectateurs…1 homme essayait de rentrer sa main en entier dans mon vagin…il la retirait, montrait au public j’usqu’où il était rentré et la rentrait à nouveau encore plus profond…aprés que les 60 hommes aient sans retenue (encouragés par le chef de gang, heureux de l’intérêt que je suscitait auprés de ses clients) pénétrés ma bouche avec leur langue…aspiré ma langue bloquée par leur grosse bouche de longue minutes…sucé mes lévres…craché de la morve dans ma bouche à tour de rôle,en maintenant de force ma bouche ouverte au maximum…j’ai compté 14 crachats biens gras à la suite…(pour cracher les arabes sont trés forts, car il crachent dans la rue tout le temps !) ils me maintenaient la bouche ouverte en arriére, ce qui leur à permis de remplir complétement ma bouche !!! ensuite ils m’ont fermé la bouche, et m’ont obligée à avaler cette morve gluante…(j’avais des hauts le coeur tellement que c’est dégoûtant !)…Ensuite, tous les hommes qui savaient comment cracher leur morve (surtout les vieux, qui font descendre la morve esenyurt escort dans la bouche en faisant des grognements de porcs !) m’ont remplis la bouche 4 fois de plus !!!…Heureusement le Chef du gang a dit “asseyez vous tous !” tous les hommes sont allés s’asseoir j’étais nue debout sur le sac de ciment j’avais de la bave partout…avec des traces rouges sur tout le corps, surtout sur les bouts des seins qui avaient été aspirés et mordillés trés fort…j’avais les lévres enflées et rouges…même mes petites oreilles trés visibles à cause des cheveux courts avaient été mordillées jusqu’au sang…et pleines de cette bave morveuse qui collait partout sur mon corps nu que je sentait visqueux et sale…Le Chef de gang dit “Vous m’avez dit que cette truie est trop maigre pour satisfaire les hommes arabes, on va lui gonfler le ventre pour devenir une grosse truie à votre goût !”…deux hommes me mettent à genoux devant le public sur le sac de ciment en me tenant les bras derriére cambrée avec les seins tendus, les genoux écartés au maximum…Le chef du gang apporte une caisse pleine de bouteilles de lait de 1 litre…il donne un entonnoir en plastique a un membre du gang, qui avec une déxtérité extraordinaire et sans me faire mal, me met la tête renversée complétement en arriére, m’ouvre la bouche et m’enfonce complétement l’entonnoir dans le fond de la george…la partie évasée est appuyée fortement sur mes lévres (je suis comme une oie que l’on engraisse !) Trés rapidement je sent couler le lait directement dans mon estomac da l’entonnoir à un large orifice…j’entend le public crier “1litre !”,trés rapidement “2litres !”, l'”engraisseur d’oies” est trés bon car j’entend “6litres” un homme me masse le ventre avec du beurre pour aider le lait a s’insinuer partout dans l’estomac…à 8 litres “l’engraisseur” retire l’entonnoir et me masse le cou pour faire descendre le lait, puis il remet l’entonnoir et recommence à verser…enfin il s’arrête, m’enlève l’entonnoir et me fait mettre debout…j’ai du mal à me lever…mon ventre est devenu énorme comme si j’étais enceinte de 8 mois !…je dois faire des aller retour en marchant devant le public assis par terre pour bien montrer mon gros ventre…ensuite je dois marcher au milieu des arabes assis…certains me retiennent et je dois me pencher pour qu’ils me touchent, c’est trés long et je me sent humiliée de toujours sourire à leurs jeux stupides et touchée sans arrêt par leurs mains rugeuses et sâles…Le chef du gang dit aux clients “mettez vous en lignes pour baiser la grosse truie !” il me dit “marche au milieu du public en faisant le cri de la truie !”…je met mon cul en arriére, les bras en avant avec les mains pendantes, la tête en avant avec l’air d’une idiote stupide qui rit bêtement et j’essaye de grogner le plus fort possible…tous les arabes sont ravis (c’est un humour vulgaire qui leur plait)…quand je passe certains me frappent les fesses, d’autres parceque penchée en avant, mes seins pendent, ils essayent de me traire en disant “elle doit doit avoir du lait maintenant !?!?” et ils tirent sur ma poitrine a tour de rôle comme ils le font pour leurs chêvres…pendant qu’un groupe d’homme éssaye de me traire, un autre qui a trouvé un batteur à main (un grand ressort surmonté d’une poignée) me met toute la poignée dans mon cul aprés l’avoir écarté avec les doigts, il ne dépasse que le ressort !…le chef du gang me dit “tu as 40 clients dépéche toi de les faire jouir car Hamed viens te chercher dans 2 heures, ça fait 3 minutes par client !”…il m’améne dans la baraque devant laquelle 40 arabes en file attendent et me regardent passer toujours nue, en se branlant sous leur djellabah…Au centre de la cabanne il y a posé par terre des sacs de ciment, avec une couverture marron dessus, la chef dit :”j’ai mis la couverture marron que j’ai donnée aux ouvriers pour baiser quand je leurs améne une vieille pute bon marché !” “sur le marron ta “viande blanche de truie” sera plus visible sur l’étal du boucher !…et maintenant prend la position des putes africaines de “maison d’abattage”…couche toi sur le dos, léve les genoux, met les bras en croix…reléve la tête pour regarder les clients arriver, ouvre la bouche et tend la langue au maximum !” Je me retrouve dans cette position ridicule avec l’air stupide, ce qui donne au client l’impréssion qu’il est beaucoup plus intelligent que moi, et qu’il peut me posséder en me fécondant avec un puissant jet de sperme au plus profond de mes ovaires et me mettre enceinte de lui…Trois hommes entrent avrupa yakası escort habillés, un grand arabe trés sec est comme fou en me voyant offerte entiérement à lui…il reléve sa djellaba et me pénétre a fond en restant collé à ma bouche, sous son poids je sent le lait au fond de ma george heureusement je sent un puissant jet de sperme dans mon vagin, il se reléve doucement et il me met sa bite dans la bouche pour finir de la laver, un arabe trés grand et trés gros avec une trés grosse tête à moitié cachée par une barbe noire hirsute, s’approche de moi et me domine de toute sa taille…et m’observe sans bouger…j’entend du bruit dehors, la porte souvre et les arabes se tassent ou maximum tout autour du lit, je vois plein de têtes à la fenêtre et même à la fenêtre du toit…j’ai peur de cet homme immense, un vrai géant !…pour l’amadouer je reléve et j’écarte au maximum mes cuisses, j’allonge mes bras tendus au maximum au dessus de ma tête, comme les soldats vaincus…j’ouvre ma bouche au maximum avec ma langue sortie pour avoir l’air stupide…Je reste comme ça de longue minutes…il ne bouge pas…une voix crie “allez kingkong fait toi cette truie blanche !”…il enléve sa djellaba et je vois apparaitre un grand singe plein de poils, il se met à genoux entre mes cuisses relevées…prend du beurre qu’il met en quantité dans mon vagin…se branle en fermant les yeux et tout à coup, me pénétre brutallement son énorme bite ne peut pas entrer, je suis complétement dilatée et juste le tier de la bite est en moi…il ressort un peu et pousse de toutes ses forces…je ressent une doulheur fulgurante que le monstre m’a fait oublier en se couchant de tout son poids sur moi…j’ai les jambes écartelées par la largeur de son bassin…son poids énorme sur mon ventre va faire jaillir tout le lait qu’il contient, mais le monstre l’a prévu et applique avec force sa bouche sur la mienne !…le lait sort de ma bouche en jet abondant…le monstre le garde dans sa bouche, me ferme la mienne avec sa main et le recrache dans une grande boîte de peinture vide…ensuite il me met debout, puis me met la tête en bas avec mes jambes sur ses épaules, un homme me tient la tête dans le pot de peinture et le monstre me serre le ventre pour faire sortir tout le lait, le seau de peinture contient maintenant plus de deux litres de lait, le monstre prend une grosse seringue pour huile, aspire le lait me fais pencher en avant (avec tous le hommes autour qui me tirent sur les seins, m’écartent les fesses, et l’un aprés l’autre m’enfoncent leur bite dans le fond de ma bouche en tirant à deux mains derrière ma tête , j’ai le nez écrasé sur leurs ventre et j’ai du mal à réspirer, d’autres me tirent la tête par les deux oreilles et m’enfoncent leurs pouces dans les trous, jusqu’a ce qu’ils éjaculent leur sperme gras et abondant qu’ils m’obligent à avaler !) ensuite, le monstre m’injecte dans le cul avec la seringue tout le lait du seau de peinture…le chef du gang me dit “Hamed ne peux pas te raccompagner en voiture, il y a le bus qui passe pas loin, je vais te raccompagner chez toi.” je suis toujours entièrement nue couverte de lait et de sperme et de sueur des hommes sale, je sent trés mauvais !…Le chef du gang me donne une mini-jupe rouge a ceinture élastique (le devant arrive sous le pubis, mais le dérriére laisse voir mes fesses) comme haut c’est juste une petite écharpe blanche qui tombe depuis le cou devant mes seins…(si elle tombe je suis torse nue) je met mes tennis blancs sans lacets et le chef du gang me dit “le public t’a laissé un souvenir à emporter avec toi” et il me montre une table avec un gros tas de présérvatifs usagés vides, un grand verre plein d’un liquide visqueu et blanc et le même liquide dans deux bols pleins…il aspire le liquide du premier bol dans une grosse seringue…me fais coucher sur le dos sur la table les jambes de chaque côté de la tête pour bien lui présenter ma chatte et mon trou du cul…il introduit la seringue dans le vagin et injecte à l’intérieur tout le liquide, ensuite il prend une éponge qui trempait dans le deuxième bol, la plie en deux et l’enfonce entièrement dans mon vagin…ensuite il m’injecte le trou du cul bien à fond et me dit “serre les fesses il faut que tu amène tout ça chez toi !” je me relève et avant de partir je doit boire le verre de sperme gluant d’un seul trait (j’ai falli vomir) On sort dans la rue et tout le monde me regarde, a l’arrêt du bus les hommes s’approchent de moi…on monte dans le bus, le chef de gang me dit de rester debout a l’arrière du bus avec les mains tenant les poignées tous les hommes du bus sont venus a l’arriére autour de moi pour me tripoter et m’embrasser sans arrêt…c’était long car je devais toujours sourire pour les éxciter car le chef de gang me surveillait…arrivé a destination Hamed était là, m’a rendu mes vétements et je suis rentré chez moi.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir