Mon désir pour ma mère (13)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Mon désir pour ma mère (13)Cette première soirée à la maison fut plutot étrange. C’était étonnant de revoir mon père en pyjama, pour prendre le repas du soir. Ma mère portait également un pyjama, blanc et rose. Franchement je la trouvais tellement plus séduisante en chemise de nuit. Elle était aux petits soins avec mon père, le servait, lui donnait à boire, allait à la cuisine pour lui chercher du sel. Il parlait de politique à ma mère, qui lui donnait le change, je ne sais pas si cette conversation lui plaisait, mais en tout cas ce fut la seule de la soirée. Un long débat pour ne pas dire grand chose, en fin de compte. Comme mes parents restaient ensemble et ne me calculaient presque pas, je décidais d’aller me coucher, et leur dit que je profiterai du lendemain pour faire un peu la grasse matinée.Je ne m’endormis pas de suite, je jettai un coup d’oeil à mes affaires, que j’avais plaisir à retrouver dans ma chambre. Je tombais même sur un vieux cahier, dans lequel j’avais écrit mes premiers émois pour ma mère. Ca me fit rire de feuilleter cela, compte tenu du chemin güvenilir canlı bahis siteleri parcouru depuis. Je me pris ensuite une BD que je commençais à lire tranquillement dans mon lit. Je devais bien avouer que le confort de cette chambre était bien superieur à mon pauvre appartement. Même le lit et le matelas était de bien meilleur qualité, vraiment confortable. Le chauffage au sol était également quelque chose de vraiment agréable, on pouvait marcher pied nu sans prendre froid.J’entendis mes parents monter se coucher vers 23h30. Ils discutèrent un peu, j’entendis des bruits d’eau dans la salle de bain, puis plus rien.Enfin presque plus rien. Au bout de cinq minutes, j’entendis des gémissements. Je reconnus tout de suite ma mère. Elle gemissait… comme avec moi. Je lachais ma BD pour tendre l’oreille. Je me levais sur la pointe des pieds, entrouvrit ma porte. J’entendais des bruits de ressort et les gemissements de ma part. Je me rapprochais encore un peu, de leur porte cette fois-ci. La lumière était encore allumée, et filtrait par l’espace güvenilir illegal bahis siteleri sous la porte. Je me penchais un peu pour jeter un oeil par la serrure, à tout hasard. Mon père était allongé sur ma mère, et lui donnait de violents coups de queue. Ma mère l’encourageait.- Baise moi fort, baise moi fort… disait elle doucement.- Oh ce qu’elle est bonne ta chatte ! faisait mon père.- Je la veux dans le cul aussi, marmonna ma mère.Mon père marqua un temps de surprise, tandis que ma mère se retournait et se mettait à quatre pattes sur le lit. Mon père ne se fit pas prier, et s’installa face à ses fesses, qu’il écarta et présenta sa queue contre le cul de ma mère. Il voulut forcer doucement, mais sa queue entra assez facilement. Je ne sais pas si cela l’eut surpris ou pas. Il faut dire que j’avais sodomisé ma mère quasiment tous les jours pendant des mois. Je rageais de voir mon père aller et venir dans le cul de ma mère. – Oh ce que c’est bon, fit mon père, je sens que je vais jouir….Ma mère s’écarta d’un coup et s’allongea dans le güvenilir bahis şirketleri lit, tirant la couverture sur elle. Mon père resta sur place, surpris, et marmonna :- Tu fais quoi ??- Simple question… Tu m’aimes ?- Oui evidemment… mais tu fais quoi ??- Termine toi à la main.- Hein?? Quoi cherie ?- Si tu m’aimes et me desires, je veux que tu te masturbes pour moi.- Mais c’est mieux si je te touche…- Non, je veux que tu te masturbes en me regardant. Prouve moi ton désir.Mon père attrappa son sexe et commença à se masturber en regardant ma mère. Il voulut tirer la couverture vers le bas mais elle refusa. Il grogna, voulut tirer plus fort, mais elle refusa à nouveau. Il cessa de se masturber et sa queue commença à ramolir.- Tu me fais quoi là ? fit il en s’allongeant, énervé.- Comment veux tu que je me donne à toi si tu ne me prouves pas ton désir. Tu devrais pouvoir te masturber tous les jours pendant des mois si tu me désirais vraiment. – Tu es bizarre ce soir… Je pense que c’est le retour de ton fils qui te perturbe.Ma mère se dressa sur le coude, et regarda mon père.- Ca ne me perturbe pas, ça me fait plaisir. Je l’aime, et il m’aime. Je suis heureuse qu’il soit avec nous. Mon père essayait de se secouer un peu la queue, mais elle était à présent molle. Ma mère regarda son sexe et marmonna : “ridicule”.Puis elle se tourna sur le coté pour chercher à s’endormir.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir