Christine (part 2)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

Christine (part 2)J’ai entendu Fabienne jouir, alors que j’étais au bord de l’explosion tellement Michel aspirait, suçait ou léchait mon clito, deux doigts me fouillant le vagin. La queue de Régis était dur et tendu dans ma bouche et j’avais de plus en plus mal à me concentrer sur la pipe que je lui taillais, il s’est alors écarté et a rejoint Cathy et Franck. Fabienne partait une 2ème fois en lâchant : « Elle me fait jouir encore une fois la salope !!! » alors que le premier spasme de plaisir me soulevait les reins. J’ai perdu pied un petit moment. Je n’ai pas vu Michel m’abandonner. Quand j’ai repris mes esprits, j’ai vu sur ma droite, Cathy, à quatre patte la tête enfouie dans l’entre jambe de Christine. Michel était à genoux derrière Cathy et j’ai compris qu’il la pénétrait au gémissement qu’elle a lâché quand d’un coup de rein il s’est plaqué contre elle. Régis, de son coté pilonnait Fabienne qui était allongée sur le coté, une jambe relevée maintenue par le bras de Régis. Elle poussait des petits cris étouffés par la queue de Franck qu’elle suçait consciencieusement. Christine a regardé de mon coté, elle s’est dégagée doucement de la tête de Cathy et a rampé jusqu’à moi. Elle a plaqué sa bouche sur ma bouche et sa langue est venue se mélanger à la mienne pendant qu’elle m’enfonçait deux doigts dans ma chatte. Elle imprima aussitôt un mouvement de va et vient à ses doigts tandis que son pouce frotter mon clito. Elle arrêta son baiser güvenilir bahis juste pour me laisser pousser un cri au moment où j’ai joui. Je ne maîtrisais plus les convulsions de mon ventre alors que ses doigts continuaient d’aller et venir.J’ai du croiser les jambes et repousser sa main pour que ça cesse. Je ne la quittais pas des yeux et je la voyais sourire à chaque soubresaut de mon ventre. J’ai vu Franck s’approcher de Christine mais elle l’a gentiment repoussé. Il est alors parti vers la rivière rejoindre Michel et Cathy. Je l’ai suivi. A peine avais je de l’eau jusqu’à la taille que j’ai entendu Régis poussait un long grognement suivi d’un gloussement de jouissance de Fabienne. J’ai retrouvé Franck près de la parois lisse du rocher qui plongeait dans l’eau de l’autre coté de la rivière. J’avais de l’eau juste en dessous des seins. Il est venu contre moi, j’ai senti son sexe dur et tendu contre mon ventre. J’ai passé mes bras autour de son cou, j’ai plaqué mon dos sur le rocher et j’ai enserré sa taille avec mes jambes. Il a mis ses mains sur mes fesses pour me soulever un peu plus et j’ai senti son sexe sur ma vulve. Il n’a pas eu de mal à me pénétrer tellement l’intérieur était encore mouillé du plaisir que je venais de prendre. Il m’a possédée comme ça en me soulevant et me laissant redescendre sur tout le long de son membre. Je n’ai pas tardé à jouir, la tête sur son épaule, haletante et tremblante à chaque nouvelle vague türkçe bahis quand il s’empalait tout entier. Il n’a pas pu se retenir trop longtemps. Il a explosé en moi, m’inondant de son foutre venu se mêler à ma mouille.Cathy et Fabienne sont venues me rejoindre dès que Franck s’est éloigné de moi. En deux brasses il était avec Régis et Michel restaient de l’autre côté de la rivière. Christine était allongée sur sa serviette. Fabienne me donna un petit baiser sur ma bouche :- Tu as vu comme elle sait y faire pour t’envoyer en l’air cette salope ? Me dit-elle.- Ah ça oui … elle m’a faite partir quand elle a voulu.- Moi j’ai goûté sa mouille. Hummmm !!! Ajouta Cathy. Ça dégoulinait sur mon menton et mes seins.- Elle a gentiment repoussé Franck !!! Dis-je.- Oui, elle a fait de même avec Michel et Régis. C’est étrange, parce qu’elle nous a dit avoir eu des rapports avec plusieurs mecs en même temps.- Vous savez quoi ? Demanda Cathy. Et bien je vais aller lui demander. Qu’est-ce qui ne lui plait pas chez nos mecs. Ils sont plutôt pas mal, bien équipés, et ce qui ne gâte rien, ils baisent bien. Il lui faut quoi de plus ?En disant cela, Cathy se dirigeait vers Christine. D’abord interloquées, Fabienne et moi nous lui avons emboîté le pas.- Ça va ? Demanda Cathy à Christine.- Merveilleusement bien … un vrai délice.- Excuses moi de te demander ça, mais tu as un problème avec nos hommes ?- Non, aucun. Ils sont sympas et j’ai vu qu’ils étaient plutôt güvenilir bahis siteleri attentionnés avec vous.- Ils le sont avec tout le monde. Pourquoi les avoir éconduits alors ? Ils sont restés un peu frustrés je pense. Ajouta Fabienne.- Oh désolée. C’est vrai que j’ai manqué de tact envers vos mecs. Mais je vous assure que je n’ai aucun problème avec eux. Je n’avais pas envie d’homme aujourd’hui, c’est tout. Je n’avais pas prévue de venir ici pour baiser. C’est difficile et trop long à expliquer mais je suis comme ça, il faut que je me sois préparée avant.- Ok, pas de soucis mais je doute que Régis comprenne. Je ne sais pas pour Franck et Michel mais je connais mon mec, son ego a du en prendre un coup.- Je suis franchement désolée. Si vous voulez je vous invite dans 2 semaines chez moi. J’ai une soirée avec un couple d’amis, je me montrerai plus prévenante avec vos mecs.Cathy, Fabienne et moi nous nous sommes regardés comme pour chercher une réponse dans le regard des autres.- Je ne crois pas que ça soit possible pour nous, répondis-je. Tout ça est nouveau pour nous. Nous nous posons encore beaucoup de questions et je ne pense pas que nous soyons prêt à faire ça avec des inconnus.- Ne t’inquiètes pas Eve, Véro et Marc, mes amis, ne se mélangent pas. Marc accepte seulement que les nanas pour Véro et elle ne partage pas son mari. On fait des trios mais Marc nous regarde faire la plupart du temps. Maintenant je dois m’en aller. Je vous laisse mon numéro de téléphone. Prévenez moi si vous venez. Encore désolée pour les garçons.Christine se leva, s’habilla rapidement, lança un « Bisous les garçons !!!» et reprit le chemin qui montait vers la propriété.A suivre …/…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir