Coiffeuse Esseulé (4) Partage Moi Lucille

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Coiffeuse Esseulé (4) Partage Moi LucilleCouchant régulièrement avec Lucille m’avouant que son mari savait que nous baisions ensemble. Le monsieur de 68 ans de toute façon ne bandait plus depuis longtemps et ne l’avait fort probablement pas fourré depuis des lunes. Lui avait donné son approbation pour que je me retrouve dans son lit de temps en temps avec son consentement. Sachant sa libido absente la madame toujours avide de sexe flairant l’opportunité de ma présence. Me proposant par le fait même une escapade en forêt pour deux ou trois jours avec elle et une de ses amies Carole âgée de 63 ans elle aussi. D’un physique quand même assez comparable d’un âge tout aussi avancé. Brune aux yeux noir un peu grosse et avec une petite poitrine mesurant 5 pieds 2 portant des lunettes. Pas super belle mais sympathique elle aussi mariée et grand-mère trois fois. M’amenant vers la plage de Boom Defence au matin réputée naturiste et d’espace libre. Catherine fille de Carole nous y attendait déjà dans toute sa nudité le sourire radieux. Lucille ne m’ayant pas mentionnée sa présence auparavant l’ayant complètement oubliée. Y allant d’une courtoisie inattendue suivi d’une bise son torse nue penché devant le mien. Elle était de même mensuration que sa mère sauf un peu trop bronzée. Se ressemblant toutes les deux portant des lunettes elle aussi mais ayant un nez un peu plus fin. Âgée de 41 ans mère de deux enfants et mariée. L’endroit toujours frisquet à l’abri des regards et peu fréquentée. Cette mode avait quelque peu disparue nous laissant seuls devant quand même un paysage de montagne assez magnifique reflétant un peu la Nouvelle Zélande. Observant les deux femmes se dévêtir puis me regarder dans toute la splendeur de ma jeunesse. Lucille salivait déjà pendant que Carole me regardait avec enthousiasme. Une première pour moi ainsi que les deux femmes me l’avouant plus tard. Passant deux heures ainsi dévêtu discutant avec les trois dames de tout et de rien les sentant particulièrement joyeuses et ouvertes. Lucille s’approchant souvent debout pour venir me caresser la poitrine et me toucher la verge brièvement de ses mains. Quelques personnes présentes nous observaient bursa escort sans pour autant nous juger. Carole et Catherine au même moment le regard envieux salivant à leur tour d’avoir peut être un jour ma queue en bouche. Une odeur de chatte mouillée frétillant mes narines mon érection semi complète se faisant au même moment. Profitant du vent, du sable et de l’océan devant nous à notre portés. Les trois femmes étaient chaudes et d’agréables compagnies dégustant un sandwich au jambon et une banane chacune. Peut-être en fonction d’un message subliminale évoqué à mon égard. Discutant toujours les sujets déviant envers le sexe quelquefois mais sans trop pousser la note. Lucille me proposant une virée à Percé voulant son escapade en forêt être là bas. Toujours accompagné de Carole et de sa fille le voyage en voiture d’une durée de deux heures et demi environ. Les trois femmes parlant sans cesse appréhendant une folle virée avec celles ci. M’attendant à fort probablement les fourrer toutes les trois instinctivement parlant car c’était visiblement leur but. Catherine assise tout près de moi à l’arrière était câline mais un peu distante ne nous connaissant que depuis peu. Mais je sentais quand même une chatte en chaleur prête à se faire assouvir dans les plus bref délais.Arrivé à Percé en après-midi. Lucille se dirigeant vers un camping naturiste car c’était l’endroit voulu et proposé au départ. La plage étant seulement une occasion pour se mettre à l’aise avant toute éventualité. Se louant un petit chalet quand même assez spacieux nous logeant les quatres. Composé d’une cuisine avec une table, un frigidaire, un évier et un four. De deux petites chambre dont une située au bas et l’autre au haut y accédant par une échelle au niveau du toit. D’une salle de bain et d’une douche. La nuit apparaissant discutant dans notre plus simple appareil. Carole cuisant des steaks de filets mignons dans un poêlon avec des carottes, des oignons et des pommes de terres. Les trois madames étaient chaudes et je pouvais clairement le ressentir ma tige durcie y aller d’approbation furtive. Leurs demandant si Lucille leurs avaient parlé de moi avant me répondant par l’affirmative. bursa escort bayan Elle s’avaient cotisées une à une pour amasser 300$ pour que je les fourres toutes les trois. Ouvertes à toutes sensualités perverses la pointe de leurs seins devenue durcie. Trois femmes délaissées en quête d’amour voulant se taper un jeune dans la mi-vingtaine vif d’esprit et vigoureux. Fourrant tout d’abord Lucille dans la chambre tout près gémissant rapidement par habitude. La porte ouverte à sa demande voulant me montrer à ses deux comparses. Lui mangeant la chatte avec avidité et gourmandise son pubis désormais taillé court à ma demande. Elle mouillait fortement me déplaçant ensuite pour venir la pénétrer avec fougue en missionnaire. Le lit brassait rapidement agrippant mes fesses avec fermeté pour me déplacer en levrette. Venant en cette même position éjaculant sur son dos comme je le faisais si souvent chez elle. Laissant ensuite place à ses deux amies pour la suite des choses.Le duo emboîtant le pas vers un triolisme leurs deux fentes déjà ruisselantes de mouilles émoustillées. Un premier ébat mère fille me chevauchant à tour de rôle Carole ayant la chatte taillée au naturelle et Catherine rasée court. Elles couinaient comme deux truies en chaleurs enfournant ma tige chacune à toutes les 10 minutes environ. Lucille fraîchement douchée assise à la table nous observant de près dans l’action. Elle buvait un café tout en lisant le journal du vendredi l’air de rien. Connaissant mes habitudes en général au niveau sexuel sans trop de surprise. Elle écoutait sans trop réagir les deux dames jouissant quand même fortement lors de l’assouvissement. Fourrant dorénavant Carole en levrette Catherine m’étreignant de dos en même temps tout en me caressant le torse imberbe. Je sentais qu’elle aimait çà ses orteils se tordant d’un rien. Sachant son mari une chiffe molle de pêcheur millionnaire sans intérêt. Elle devait pour une rare fois dans sa vie prendre son pieds et en profitait à souhait. Me retirant pour venir saillir Catherine à même le mur dans la position de l’antilope. Elle était un peu lourde mais j’arrivait quand même à faire bouger mon bassin tout escort bursa en stimulant sa fente de ma verge. Avide de queue ayant affaire à une vrai cochonne complètement allumée. S’abaissant pour venir apposer sa bouche sur ma tige et la sucer avec attitude et passion. Sa tête bougeait rapidement sur ma hampe me retirant pour venir éjaculer sur sa petite poitrine de grosse en manque. Les deux dames s’approchant pour venir m’embrasser. Me réservant à présent pour demain la journée promise d’être bien remplie. La mère et la fille couchant au haut puis Lucille avec moi au bas. Lucille ronflant chaude et nue à mes côtés.Le camping naturiste était quand même bien au lendemain nous y attardant que brièvement. Maintenant habillée en direction de la chute de la vierge du Mont Sainte-Anne. Il pleuvait légèrement mais les trois dames avaient quand même pour ambition d’y aller en marchant sur le chemin du mont pendant 45 minutes environ. Arrivant au point de rencontre le trio s’y recueillant devant une petite statue de Sainte Bernadette Soubirous. En profitant du même coup pour s’y baigner nue les trois dames rebelles sachant la période touristique terminée et le mauvais temps pouvant aussi nous sauver de visites impromptues. Me déshabillant à mon tour sous la fine pluie Lucille venant se coller contre mon corps et m’embrasser. L’eau peu profonde de la chute avant la coulée les trois dames voulant se faire sauter devant cette endroit sacré de pèlerinage. Carole me chevauchant puis Lucille bougeant son bassin sur mon visage. Catherine tout près nous observant profaner cette endroit sacré vérifiant si personne ne s’y approchait du même coup. Deux personnes croyantes Lucille mouillant comme une chienne et Carolle bougeant ses hanches le plus rapidement possible. Catherine se masturbant debout venant finalement en Carole. Lucille bougeant toujours son bassin sur mon visage.Chérissant peut-être l’un des plus beau moment de ma vie les deux dames se retirant pour laisser place à Catherine venue me faire une fellation. Empalant ma tige pour me chevaucher à l’inversé venant après 10 minutes de vas et viens sous une pluie maintenant devenue battante. Nous rhabillant pour ensuite revenir au bercail le chalet loué pour une journée seulement. Souillés et trempés les trois femmes carrément éblouies ayant profanées un lieu saint de leurs plein grés. Me laissant partie remise vivant quand même une certaine honte.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir