Emma, épouse dévouée (4ième partie)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Emma, épouse dévouée (4ième partie)http://fr.xhamster.com/user/wizks/posts/567083.htmlLe lendemain, je me rends au boulot assez tôt le matin. J’avais prévu de partir en milieu de matinée pour me rendre à l’agence immobilière où Emma travaille. Dany s’est pointé assez tard, visiblement l’apéro de la veille a été dur à digérer. Mais il est de bonne humeur et n’a visiblement rien remarqué de particulier durant le repas.Vers 11h je quitte le bureau et me rends à l’agence immobilière qui est à une dizaine de minutes en voiture de mon lieu de travail. Etant effectivement en recherche d’une maison, je m’intéresse d’abord aux annonces affichées sur la vitrine de l’agence. A force de faire le badaud, un type d’une cinquantaine d’années sort de l’agence et vient à ma rencontre.-Bonjour monsieur, je peux vous aider ?-Bonjour, j’ai rendez-vous avec Mme *****Il a l’air surpris, puis se reprend et me dit :-Ha bon, elle a un peu de retard sur son rendez-vous précédent, mais rentrez, je vais la prévenir que vous êtes arrivé.On entre dans l’agence, qui est plus grande que ce que l’on pourrait croire de l’extérieur. Il y a un grand bureau à l’entrée, puis 5 ou 6 bureaux séparés par des murs d’un mètre de haut et des parois vitrées. Je repère rapidement Emma, sa tenue est moins provoquante que celle de la veille vue d’ici. L’homme qui m’a fait entrer (je suppose que c’est le directeur de l’agence) se dirige vers son bureau pour la prévenir. Quand il lui explique la situation, elle a l’air surprise, puis son regard se dirige vers moi. Elle comprend vite la situation et je la vois acquiescer et retourner à son rendez-vous. L’homme vient alors me prévenir qu’elle sera disponible dans quelques minutes, et me propose un café en attendant.Au bout de quelques minutes, je vois Emma sortir de son bureau. Elle se dirige vers moi, et je vois qu’elle porte la même jupe hyper moulante de la veille. Des talons haut, et des bas foncés dont on distingue les coutures quand elle marche. Elle arrive à mon niveau et me tend la main pour me saluer. Je décide de jouer le jeu, et elle m’invite dans un bureau vide. Je vois que son rendez-vous actuel est un couple que je suppose retraité, ils attendent dans son bureau en lisant un document.Une fois la porte fermée, elle s’installe sur une chaise autour d’une table ronde. Je m’installe en face. -Qu’est-ce que tu fais là ? Tu viens me harceler au boulot maintenant ? dit-elle d’une vois tendue.-Mais non pas du tout…je viens vérifier si tu as respecté mes instructions.Elle comprend de suite où je veux en venir, et écarte ses cuisses pour güvenilir bahis me montrer sa chatte toute lisse.-Satisfait ? me demande-t-elle.-Assez oui…Tu en as pour longtemps avec ce couple ? fis-je ne désignant de la tête son rendez-vous.-On part en visite là.-Fais moi venir à la visite.C’était un ordre, pas une question. Je vois à son regard qu’elle comprend qu’elle n’a pas le choix. Elle se mord les lèvres en réfléchissant, ses cuisses toujours écartées. -Il faut qu’ils soient d’accord…. Me dit-elle.-He bien va leur demander…et sois convaincante.C’est sur cette phrase que le directeur d’agence entre dans le bureau, sans prévenir. Emma referme les cuisses. A-t-il eu le temps de voir ? En tout cas il ne laisse rien paraître.-Excusez-moi monsieur d’interrompre votre rendez-vous, j’en ai pour quelques secondes. Emma, j’ai besoin d’un dossier, mais je ne le retrouve plus.Je vois à la réaction d’Emma qu’elle n’aime pas son directeur, et qu’elle n’a pas envie de l’aider à retrouver ce dossier. Elle se lève tout de même. Ils sortent du bureau et se dirigent vers la seule pièce (hormis les WC) avec des murs opaques. Emma rentre à l’intérieur, et se fait gratifier d’une petite tape sur le cul au passage. Apparemment elle disait vrai, ce mec a les mains baladeuses. Je décide d’en profiter un peu, et me dirige moi aussi vers cette pièce. La porte est fermée, j’essaye d’entendre discrètement ce qu’il se dit. Au bout de quelques secondes tout ce que j’arrive à distinguer c’est un « arrête ça ! », mais rien de plus…J’ouvre doucement la porte pour essayer de surprendre ce qu’il se passe. C’est une petite pièce où sont rangés les documents dans de grosses étagères. Alors qu’Emma est en train de chercher dans l’une d’elle, son directeur lui claque une fesse avec un « allez allez, dépêche-toi j’ai pas que ça à faire ». Le genre de geste qu’il veut faire passer pour anodin alors qu’il n’a qu’une envie c’est de la baiser visiblement. Je referme doucement la porte et retourne patienter dans le bureau. A son retour quelques minutes plus tard, Emma est sensiblement énervée. Elle s’assoit devant moi.-Ecoute, j’ai pas le temps de jouer, je dois aller faire la visite d’un bien avec ce couple.-Je te suis.-Non tu comprends pas…-Sisi j’ai bien compris, mais c’est toi qui ne comprends pas…J’ai toujours la vidéo, donc si tu veux pas finir en vide-couilles pour ton boss, ou que Dany apprenne tout, tu me fais venir à la visite. Et pour la peine t’as 5 minutes pour retirer ton soutif avant que je change d’avis et envoie tout à Dany.Elle réfléchit à grande vitesse, puis türkçe bahis finit par se résigner. Elle porte un joli chemisier blanc, on distingue les armatures de son soutif en dessous. Elle me dit qu’elle l’enlèvera avant la visite, que pour l’instant elle va prévenir le couple de sexagénaires qu’ils ne seront pas seuls pour la visite. Je regarde de loin, ils ont l’air surpris et pas enchantés, mais ne poseront pas de problèmes.Quand Emma me rejoint à l’entrée de l’agence, elle a déjà retiré son soutif et ses tétons sont déjà visibles à travers le tissus… Le couple s’installer à l’arrière de son véhicule, je décide de les suivre avec ma voiture. Arrivés devant la maison, on se gare devant le jardin, et Emma commence son speach d’agent immobilier, et nous fait la visite. J’en profite pour discuter un peu avec l’homme du couple, après m’être excusé de m’imposer au dernier moment, on finit par sympathiser un peu. Une ou deux remarques sur les jolies courbes d’Emma, et nous voilà comme deux copains. -Vous avez vu qu’elle n’a pas de soutif ? lui dis-je.-Oui oui… pourtant je suis sûr qu’elle en avait un avant de partir !Sa femme est un peu plus loin devant nous, à écouter les commentaires d’Emma.-Elle n’a pas de culotte non plus.-Vous êtes sûr, s’étrange-t-il.-Tout à fait sûr ! Si votre femme n’était pas là je vous l’aurai même prouvé !Je le vois se lécher les babines et réfléchir à un moyen d’éloigner sa femme. La visite continue, et au bout de quelques minutes le couple s’éloigne un peu. Le vieux dit à sa femme quelque chose et lui donne un téléphone portable. Sa femme s’excuse auprès d’Emma et sort précipitamment. -Voilà, dit-il en me regardant. On sera tranquille un bon moment !Je ne m’attendais pas à ce qu’il s’en débarrasse si facilement, mais ce qui est dit est dit, il me fallait donc tenir parole. Emma nous regarde sans comprendre, une lueur inquiète au fond des yeux.-Viens là petite pute, lui dis-je.Le vieil homme me regarde comme si j’avais perdu la tête, mais Emma a déjà compris. Elle s’approche doucement. Une fois à côté de nous, je la prends par les épaules et la retourne. J’appuie sur le haut de son dos pour qu’elle se penche. Le vieux en salive déjà… -Vous voyez, lui dis-je en retroussant sa jupe, elle n’a rien dessous. Emma commençait déjà à mouiller.-Ho oui, je peux toucher ?Emma s’apprête à répondre, mais je lui assigne une belle claque sur une fessée avant.-Bien sûr, faites-vous plaisir ! Il commence par lui malaxer les fesses, la respiration rapide. Il marmonne dans sa barbe des choses du genre « vraiment sexy », « quel cul, güvenilir bahis siteleri quel cul ! », « on en boufferait »… Il finit par se mettre en genou, et approche sa tête. Il lui écarte les fesses, et commence à lui faire un anulingus. Il la tient fermement, pendant qu’elle se tortille, la tête rouge de honte, mais les lèvres pincées. Visiblement elle aime ce traitement, et le papy s’en rend compte. Je filme la scène, et sors ma queue de mon pantalon. Je me présente devant sa bouche pour qu’elle me suce pendant que le papy fait son affaire. Au bout de quelques minutes à lui bouffer le cul, il se relève.-Si seulement je pouvais encore baiser… mais t’inquiète pas je vais quand même te laisser un souvenir de mon passage.Il sort de sa poche un opinel bien épais. Il crache dessus, et commence à branler la chatte d’Emma avec. Celle-ci gémit maintenant, et vu les commentaires du vieux, c’est un vrai ruisseau qui coule entre ses jambes. Il décide alors de s’en prendre à son autre trou. Il le fait rentrer d’un coup, ce qui arrache un cri à Emma, mais elle ne dit rien et continue de se laisser faire. Il l’encule pendant de longues minutes avec son opinel, pendant que moi je continue de me faire sucer. Au bout d’un moment, il finit par arrêter et tend l’oreille.-Ah…ma femme revient, dit-il. Je préfère éviter qu’elle me voie dans cette situation, vous comprenez… Il ne finit pas sa phrase et par retrouver sa femme avant qu’elle n’entre dans la pièce.-C’est bien, dis-je à Emma. Tu n’as pas contesté cette fois.Elle reste silencieuse, la jupe relevée, regardant ses pieds. Je la retourne et présente ma queue devant sa chatte. -Je vais te baiser maintenant, ouvre ton chemisier complètement. Elle s’exécute. Je m’introduis d’un coup, le vieux l’avait bien préparée malgré tout. Je la baise violemment, alors que ses seins claquent en rythme. Elle gémit de plus en plus fort. Je lui malaxe le cul, lui met une bonne fessée en même temps que je la prends. Son magnifique cul tout rouge, j’écarte ses fesses pour introduire mon pouce. Elle jouit violemment alors que je me vide au fond de sa chatte. J’ai aucun doute : le couple de vieux nous a entendu. Je l’abandonne telle quelle, lui disant juste que je suis satisfait d’elle, et retourne à ma voiture, la laissant se démerder avec son couple de vieux. Bientôt l’heure de retourner au boulot, je m’achète un sandwich et rejoins mes collègues au bureau. Dany s’est absenté pour manger, j’en profite pour montrer la vidéo que je viens de faire à Julien. Fabrice entend les paroles du vieux grand-père qui joue avec la chatte d’Emma et nous rejoint regarder. Julien commence à se masser la bite, et me demande s’il pense qu’il peut aller la voir pour se faire sucer aussi. Je lui propose d’y aller ce soir, en espérant partir avant Dany. Une suite si ça vous plait

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir