Soirée secrète Part 2

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Big Tits

Soirée secrète Part 2Karen s’était mis à l’aise enlevant sa robe et découvrant de magnifiques dessous. Elle se caressait délicatement me regardant pénétrer son amie en levrette. Le cul de Stephanie était bombé avec un sillon fessier bien dessiné, ma queue entrait et sortait maintenant puissamment de son sexe, Stéphanie avait le souffle court et écartait ses fesses de ses 2 mains pour que je la pénètre plus profondément. Karen lui disait des trucs à l’oreille que je n’entendais pas mais je sentais l’accord et l’excitation de Stéphanie. Karen me pris délicatement le sexe et l’appuya sur l’anus de son amie, l’ordre était claire, j’allais enculer sa copine et cela lui procurait un plaisir intense. Je sodomisais maintenant Stéphanie depuis de longues minutes, tout doucement dans les premiers temps et de plus en plus vigoureusement selon les mouvements de son bassin et les ordres de Karen. Je regardais ma queue s’enfoncer dans son anus avec excitation, son cul, son dos était en sueur. Karen m’ordonnait à l’oreille les caresses et les mouvements que je devais effectuer, serrer son cou, claquer ses fesses, sortir mon sexe complètement pour le replonger aussitôt dans son cul, tels étaient les ordres Karen s’était levée et était maintenant nue à l’exception de ses bas et porte jarretelles noires. A ma grande surprise, elle s’agenouilla présentant ses fesses magnifiques à Stéphanie qui les écarta aussitôt pour plonger sa bouche, sa langue dans l’intimité de Karen. Mon sexe allait exploser devant ses 2 culs magnifiques. Autour de nous, les couples s’étaient formés et s’activaient, je ne pouvais dire qui était avec qui, j’entendais simplement les bruits de pénétration illegal bahis de Patricia qui haletait non loin de nous. Patricia avait un corps athlétique et plein, ses cuisses étaient puissantes et son sexe large, je l’avais léché plusieurs fois de longues minutes, sa chatte avait un gout inoubliable qui m’avait enivré lors de notre covoiturage. Elle chevauchait avec autorité le mari de Karen et j’entendais son cul claquant contre ses cuisses. Sans planifier le reste de la soirée, j’espérais avoir la force de passer un peu de temps avec elle. Karen était aussi sur ma liste même si je savais qu’elle ne serait pas trop disponible rapport à son mari. Mais pour le moment, je matais son cul ouvert dévoilant un petit anus rose que la langue et les doigts de sa copine Stef caressait. Elle nous demanda soudainement de changer de position, Stephanie était maintenant assise sur le bord de l’accoudoir du canapé et je pénétrais son sexe debout, ses doigts et ses ongles s’enfonçant dans mes fesses à chaque coup de rein, Karen nous encourageait, elle s’était placé derrière moi et me massait délicatement les couilles, elle semblait vouloir participer de manière plus active. Elle embrassait goulument son amie tout en me tirant en arrière afin de prendre ma place. Je les laissais à leurs ébats guettant du coin de l’oeil le mari de Karen qui s’activait entre les cuisses de Patricia. Elle me rejoignit peu après dans un des canapés ou je me reposais, regardant avec intérêt les corps enlacés de Karen et Stéphanie. Patrica était insatiable et ne me laissa aucun répit. Ses seins, son sexe, son cul, je visitais, je pilonnais, je léchais son corps jusqu’à la fin illegal bahis siteleri de la nuit. Je dinais peu après avec Delphine qui m’avait relaté ses aventures dans la capsule. Fred s’était occupé d’elle avec l’un des jumeaux. Elle avait vécu sa première double pénétration et s’en souviendrait longtemps. Les 2 garçons avaient fait preuve de douceur pour son plus grand plaisir. Delphine avait pris son pied plusieurs fois laissant les 2 garçons s’occuper de ses orifices à tour de rôle et en même temps. Elle s’était même assoupie quelques moments avec un réveil très agréable, un sexe lui caressant les seins,une bouche lui léchant le sexe et 4 mains sur son corps. Sa bouche avait également avalé les 2 sexes en même temps ce qui était une première pour elle. Elle m’avouait avoir aimé cette sensation de pluralité et regrettait qu’une des femmes présentes ne les aient pas rejoint. Déborah était restée 2 jours chez moi après cette soirée, c’est ainsi que je sus que l’autre jumeau avait été un parfait gentleman. Il avait bien sur tenter sa chance mais Déborah avait préféré regarder les ébats de Delphine ainsi que les miens. Elle avait été impressionnée et très excitée par les différents couples mais une timidité et un pudeur excessive l’avait empêché de passer à l’acte. Elle s’était par contre rattrapée le jour d’après venant d’elle même me retrouver dans mon lit. Son corps mince et sportif était parfait, des épaules bien dessinées, des seins lourds et en pointe, un ventre plat, un sexe à la pilosité maitrisée prolongée par de longues jambes. Elle m’avait regardé du haut de ses 1,80 m d’un air amusé en tirant le drap dévoilant mon corps et canlı bahis siteleri mon sexe qui reprenait vigueur. Elle vint se lover contre moi, m’attrapant le sexe et m’embrassant en même temps. Elle jouait patiemment avec mon sexe tendu, me masturbant lentement mais avant de passer au chose sérieuse, elle voulait en savoir plus sur la soirée. Son intérêt se portait sur le choix des invités sur ce que je connaissais d’eux mais aussi sur cette relation de domination de Karen et Stéphanie. Déborah était une intellectuelle, elle voulait analyser ses motivations et ses propres désirs… en 3 mots : comprendre pour agir ! Je ne lui cachais rien de la préparation, du choix des invités, de leur préférences sexuelles mais aussi de mes secrètes envies, qui j’avais envie de baiser et pourquoi. Je lui avouais bien sur qu’elle était sur ma liste pendant qu’elle me prenait en bouche. Elle me lécha et m’avala consciencieusement dans toute ma longueur, la sensation était délicieuse. Mes mains exploraient son corps ferme et s’attardèrent naturellement sur ses fesses. Deborah me regarda dans les yeux et me demanda de la baiser et surtout de lui dire des mors crus, elle parlait alors que mon membre s’enfonçait dans son sexe chaud “J’aime les vieux mecs, dis moi que je suis ta salope et que tu vas me baiser ..”. Je m’exécutait avec empressement lui demandant également si ma queue la satisfaisait. Durant 2 jours, elle sembla la satisfaire et Deborah s’en retourna en Normandie avec la promesse de revenir pour la prochaine soirée.Karen m’appela quelques temps après pour me remercier de cette bonne soirée, elle me raconta la fin de soirée avec Stéphanie et son mari ce qui me fit bander sur le champs. Son appel était aussi intéressé, me demandant un rendez vous urgent pour une séance photo professionnelle en appuyant de manière autoritaire sur ce dernier mot. Je savais déjà que cette séance serait … à raconter.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir